Le Soleil Levant avant le Centre Social

Les délibérations du conseil municipal nous décrivent comment cette partie du quartier s’est développée à partir de l’après guerre, une population nouvelle étant arrivée dans des baraquements, puis dans le lotissement de la Crémetterie qui l’a remplacée.

 

Le 20 octobre 1946 : Construction du chemin de la Blanche

 

Il reste à employer une dizaine de chômeurs et d’autre part les riverains du chemin rural non reconnu, dit de ‘‘Blanche’’ demandant la construction de cette voie nécessaire au ravitaillement de Nantes et à la desserte des champs mais devenue impraticable.

Le financement de la 1ère tranche (coût 300 000F) est assuré en partie par les riverains, paiement en 2 fois.

 

Le 4 avril 1958 : extension du réseau d’eau au chemin de la Blanche.

 

Le 6 septembre 1958 : éclairage public du chemin de la Blanche, 15 foyers lumineux.

 

Le 4 novembre 1960 : Chemin communal de la Maison Blanche

 

Projet de chemin communal dit de la Maison Blanche, reliant la Crémetterie au CD 101, construction estimée à 36 700 NF.

 

Le 8 septembre 1961 : Réalisation d’un centre social

 

Un projet d’une maison des jeunes est envisagé à la Bouvardière, ainsi que celui d’un centre social à la Crémetterie (démarches en cours pour l’achat de terrains).

Décision de mettre en 1er la Crémetterie.

 

Le 8 décembre 1961 : Acquisition de terrain

 

Au moment de l’acquisition à Mademoiselle Mainguet du terrain nécessaire à la construction du groupe scolaire Crémetterie Nord il est précisé : il convient de réserver d’autre part un emplacement de 1 000 à 1 500 m2, destiné à la construction du centre social indispensable.

 

Le 5 janvier 1962 : Centre Social de la Crémetterie — Approbation et dépôt du projet

 

Parmi les les différentes offres la Commission a retenu celle de l’Entreprise du Centre, 10, rue de Lanveur à Lorient (Morbihan).

Le centre serait réalisé à côté du 2ème groupe scolaire sur un terrain de Melle Mainguet Marie, le Soleil Levant, laquelle accepte de vendre.

Devis travaux : 167 000 NF   Le Conseil approuve

 

Le 6 septembre 1963 : Projet de déviation de la RN 165

 

Les Ponts et Chaussées projettent une nouvelle voie qui partirait de la place des Chataigners sur le tracé de l’actuel CD 101 pour rejoindre la sortie de Sautron en direction de Vannes sur 4758 m.

Le Conseil donne un avis défavorable car cela couperait la commune en deux parties.

Daniel Porcheret

Aller à la barre d’outils